Une exposition variable au cours de l'année

La répartition des climats selon la latitude n'est pas constante sur l'année : c'est le phénomène des saisons. Au cours de l'année, la rotation de la Terre autour du Soleil modifie sa position par rapport à celui-ci selon une trajectoire elliptique.
Par ailleurs, l'axe de rotation de la Terre n'est pas perpendiculaire au plan de l'écliptique. Il en résulte que, pour une même région, l'angle d'incidence du rayonnement solaire sur cette surface varie en fonction de la position de la Terre au cours de sa révolution autour du Soleil.

Dans ces positions extrêmes, la Terre présente alternativement son hémisphère Nord, puis son hémisphère Sud au Soleil. La durée d'éclairement et donc d'échauffement varie ainsi pour une même région au cours du trajet de la Terre autour du Soleil. Lors des solstices, un même hémisphère est tantôt incliné vers le Soleil, c'est l'été, tantôt incliné dans la direction opposée, c'est l'hiver.

 L'alternance des saisons dans l'hémisphère Nord

 

 Inclinaison des rayons solaires en un même point à la surface de la Terre,
en été (1) et en hiver (2).

L'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre par rapport au plan de révolution autour du Soleil, constante au cours du temps, conduit à une variation de la quantité d'énergie reçue en fonction du temps, se traduisant par le phénomène des saisons.

Mélanie D. - Laura J.B - Sarah B.T

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×