Les principes de la télédétection

La structure et l'évolution des enveloppes externes de la Terre (atmosphère, hydrosphère, biosphère, lithosphère) s'ont de plus en plus étudiées à partir d'images satellitales.
a. Les satellites d'observation de la Terre

On distingue deux grandes catégories de satellites en fonction des caractéristiques de leur orbite :
– les satellites géostationnaires (Météosat, etc.) : fixes par rapport à un point sur la Terre, et éloignés d'environ 36 000 km ;
– les satellites à défilement (Landsat, Spot, NOAA,etc.) : mobiles, en rotation autour de la Terre, balayant l'ensemble de la surface du globe et proches de la Terre (850 km environ).

Les satellites possèdent des capteurs (radars, radiomètres) qui leur permettent de mesurer le rayonnement renvoyé par les différents objets et ce, pour différentes longueurs d'ondes.

 Orbites de satellites d'observation.

 

 Caractéristiques des satellites Météosat, NOAA et Spot.

 

b. Qu'est-ce qu'une image satellitale ?

Une image satellitale est une image numérique, c'est-à-dire un ensemble de valeurs, et non une photographie ; chaque valeur correspond à une réflectance, ou à une luminance, mesurée pour une unité de surface appelée pixel.
Pour traduire cette image numérique en image colorée et parlante, il faut utiliser un logiciel de traitement des données.

 

c. Le traitement des données

Il consiste à attribuer une couleur donnée en fonction de la valeur mesurée par le capteur. Selon les méthodes de traitement utilisées, une même image satellitale peut prendre des aspects différents.

 

Mélanie D. - Laura J.B - Sarah B.T

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×